C'est une sablière, quelque part dans les Alpes. On dirait une sorte de clairière mystérieuse, d'amphythéâtre surnaturel, taillé à la verticale dans la roche environnante. Sur ces quelques hectares, les tumulus de sable ressemblent à des tombes géantes, et le site à un cimeterre  secret que l'on arpente dans une atmosphère de recueillement, un peu gêné de déranger ses invisibles habitants. On y fréquente la mort, donc. Mais aussi la vie. Car ces amas sableux ont en même temps des allures de bébés montagnes, et la sablière dans son ensemble celle d'une vaste pouponnière minérale, placée sous le regard protecteur et bienveillant des massifs de l'Oisans. S'y confrontent donc de jeunes montagnes lisses et éphémères, façonnées par la main de l'homme, et des montagnes millénaires, indifférentes au sort de notre espèce. J'y suis retourné plusieurs fois, et je continue à goûter à la magie du lieu. Il y aura donc une suite... 
  1    2    3    4    5  
Diaporama