Dans toutes les mythologies, il y a un instant de séparation initiale, un moment ou le "créateur" sépare le ciel et la terre, le bas et le haut, le sec et l'humide, le ying et le yang chez les chinois. C'est à ce moment de déchirement que je me suis intéressé dans cette série, à cette différence près que je me situe davantage dans la cosmologie - l'histoire de l'univers décrite par la science - que dans la cosmogonie - l'historie de l'univers dépeinte par les récits mythologique. La séparation, je la situe donc davantage entre le 0 et le 1, le flip et le flop, l'entropie et la néguentropie. Mais elle n'en conserve pas moins un caractère sacré. 
  1    2  
Diaporama